SHLP
Collections et musées
Rubrique rédactionnelle SHLP
Manifestations culturelles
Annonces diverses
Stypendium
Catalogues électroniques
Horaires d'ouverture / godziny otwarcia
Contacts
Liens
  Actualités  
  Archives 2022  
  Archives 2021  
  Archives 2020  
  Archives 2019  
  Archives 2018  
  Archives 2017  
  Archives 2016  
  Archives 2015  
  Archives 2014  
  Archives 2013  
  Archives 2012  
  Archives 2011  
  2010 - L'Année Chopin  
  Przewodnik po zbiorach  
  Archives Année Chopin  
  Impressions sur l'oeuvre de Chopin  
  Exposition "Chopin et ses contemporains  
  Archives Année Chopin suite  
  Cycle "Chopin et ses héritiers"  
  Récital de Jan Lisiecki  
  Cycle "Printemps des Poètes"  
  Récital de Karolina Marchlewska  
  Concert littéraire "A la découverte de Pauline Viardot"  
  Le Cycle imaginaire  
  Concert Historique  
  De Marainville à Varsovie  
  Chopin en Duo  
  Marathon Chopin  
  Concert "Les élèves de Chopin à Paris"  
  Exposition "Portraits d'Artur Rubinstein"  
  Exposition "Varsovie - la ville de jeunesse de Chopin"  
  Hommage à Frédéric Chopin et à Artur Rubinstein  
  Soirée de Gala à la Salle Gaveau  
  "Chopin à quatre mains"  
  Archives Année Chopin  
  Mouvements du coeur autour de Chopin  
  Soirée de valses  
  Exposition Teofil Kwiatkowski  
  Chopin et Pleyel  
  Cycle "Automne des Beaux-Arts"  
  Chopin et la danse  
  Mademoiselle IL  
  Intégrale des Mélodies de Chopin et Mazurkas  
  Chopin et Liszt  
  Colloque "L’Héritage de Chopin de 1831 à nos jours"  
  Soirée de clôture  
  Projection d'un documentaire  
  "Arthur Rubinstein et Frédéric Chopin"  
  Chopin in Jazz  
  2010 - l'Année Chopin  
  Programme de l'Année Chopin à la BPP  
  Les Ballades du patrimoine par la Ville de Paris  
  Espace presse  
  Chopin de A à Z par Marie-Paule Rambeau  
  Archives 2010  
  Archives 2009  
  Archives 2008  
  Archives 2007  
  Archives 2006  
  Archives 2005  
  Biographies des Artistes  
 HOME > 2010 - L'Année Chopin > Archives Année Chopin
 Concert littéraire "A la découverte de Pauline Viardot"
 

 
 
 

 

 

 4 mars 2010 à 19h

Concert littéraire

A la découverte de Pauline Viardot

Un talent admiré par Chopin

 

Concert littéraire d’après la correspondance, les rôles d’opéra et la musique de Pauline Viardot, cantatrice d’exception et grande compositrice, admirée et aimée par des artistes aussi prestigieux que Liszt, Tourgueniev, Delacroix, Sand et Chopin.

Durée : 1h15  

 

 

 

Valérie Jeannet, comédienne

Marion Sicre, soprano

Frédéric Mage, pianiste

Antoine Campo, conception artistique

 

L’année 2010 est l’occasion de célébrer le bicentenaire de la naissance de Chopin (1810-1849) et le centenaire de la mort de Pauline Viardot (1821-1910)*. La coïncidence de ces deux célébrations nous invite à évoquer, à travers un spectacle littéraire, musical et lyrique, la richesse des échanges artistiques et amicaux de ces deux êtres d’exception que George Sand fit se rencontrer.

Les trois interprètes du spectacle sont, au piano, Frédéric Mage, Marion Sicre, soprano et Valérie Jeannet, comédienne qui dira les beaux textes essentiellement issus de la correspondance Sand et Viardot.

La partie musicale réunira des œuvres rares telles les Mazurkas de Chopin arrangées pour la voix par Pauline Viardot, des mélodies écrites par la compositrice comme Le Chêne et Le Roseau qu’accompagna Chopin lors du fameux concert commun du 21 février 1842 dans les salons Pleyel ainsi que des airs d’opéra où s’illustra la cantatrice comme par exemple l’Orphée de Gluck.

Un spectacle que nous espérons inspiré, fusion entre art épistolaire, musical et vocal.

 

 *Ces deux anniversaires figurent parmi les célébrations nationales de l'année 2010 annoncées par le Ministère de la Culture et de la Communication

 

***

Réservation obligatoire dans la limite des places disponibles

par téléphone : 01 55 42 91 87 ou par e-mail: e.niemirowicz@bplp.fr
***
 

Valérie JEANNET Comédienne

Au cinéma, elle débute dans le rôle-titre de Gloria de Claude Autant-Lara puis tourne avec Jean-Claude Biette, Andreï Prachenko, Arnaud Debrée, Gérard Mordillat et Flavia Coste. Dernièrement, elle tourne dans Les Vivants et les morts de Gérard Mordillat. Au théâtre, elle interprète aussi bien les grands classiques, Electre, Antigone que les textes contemporains, Le Cirque de Claude Mauriac, Viva Maïakowski, deux mises en scène  de Nicolas Bataille qui l’invite à rejoindre l’équipe de La Cantatrice chauve au Théâtre de La Huchette. Elle crée à Nohant Trois Rêves de Tamaris de George Sand qui sera repris au Musée National Delacroix, Une heure en compagnie de Pauline Viardot et Ivan Tourgueniev au Musée Tourgueniev et enfin L’Âme en Bourgeon, concert-spectacle à l’Amphithéâtre Opéra Bastille (Année Messiaen) qui sera repris au Festival Messiaen de la Meije. Elle enregistre pour la maison de disques Cassiopée 10 CD George Sand et 3 CD Balzac.

 

Marion SICRE Soprano

Après une formation artistique complète (flûte traversière, danse, théâtre et trapèze à l’Ecole Nationale du Cirque d’Annie Fratellini), elle obtient son prix de chant en 2005 au CNSM de Paris. Elle chante pour la Comédie Française, le Théâtre du Châtelet, Radio France, l’Orchestre National d’Ile de France, la Cité de la Musique, l’Opéra de Rouen et l’Opéra de Reims. Passionnée de musique de chambre, elle participe à de nombreux festivals de jeunes solistes. Dans le cadre d’un échange ERASMUS, elle travaille à la Royal Academy of Music de Londres. Lauréate-boursière de l’ADAMI elle se perfectionne à New York. En décembre dernier, elle a chanté dans la comédie musicale « The Sound of Music » de Richard Rodgers au Théâtre du Châtelet.

   

Antoine CAMPO Metteur en scène

Il monte pour le théâtre les œuvres de Goethe, Shakespeare, Sophocle, Molière, Strindberg, Fassbinder, Genet et crée des auteurs nouveaux. Dans le domaine de l’opéra, il monte Purcell, Bach et les contemporains Britten, Sauguet, Villa-Lobos, Ohana, Reibel. Il est l’auteur de deux opéras avec le compositeur Michel Zbar : La Lune n’a jamais froid aux pieds et L’enfant aux cheveux bleus. Il met en scène au Théâtre de l’Athénée Histoire du Soldat de Stravinski ainsi que Le Gendarme incompris de Cocteau et Poulenc. Il crée à Nohant Trois rêves de Tamaris de George Sand, repris au Musée National Delacroix. Antoine Campo a été invité en résidence à la Chartreuse de Villeneuve Lez Avignon et à l’Ecole Nationale de Musique et de Danse de Montreuil. Dernièrement, il met en scène Huis Clos de Sartre à Santander en Espagne et L’Âme en Bourgeon dans le cadre de l’Année Messiaen à l’Amphithéâtre Opéra Bastille.

 


 

 

À propos du spectacle « À la découverte de Pauline Viardot »

 

Création au musée national Eugène Delacroix les 22 et 23 octobre 2009

 

 

Célébrée sur toutes les scènes lyriques européennes, Pauline Viardot ne fut pas seulement cantatrice. Cultivée, généreuse, ouverte à tous les arts, elle sut grouper autour d’elle l’élite artistique de l’époque, abolissant les frontières. Épistolière née, elle se raconta elle-même dans sa correspondance avec George Sand, Ivan Tourguéniev, le chef d’orchestre Julius Rietz et bien d’autres.

 

C’est l’âme même de celle qui sera pour Clara Schumann « la  femme la plus géniale qu’il m’a été donné de connaître »,  pour  Franz Liszt « l’Illustrissime »,  à qui George  Sand écrira vouer « une adoration qui ne se démentira jamais », que nous restitue le joli spectacle présenté par Valérie Jeannet, Marion Sicre, Frédéric Mage et Antoine Campo.

 

Le choix des textes dits comme celui des airs chantés met en lumière tant la riche personnalité de Pauline que ses multiples talents. Une élégante et sobre mise en scène, jouant sur le rouge et le noir, recrée la séduisante atmosphère du dix-neuvième siècle et achève de nous séduire.

                                                                                   Michèle Friang

Historienne, auteur de « Pauline Viardot, au miroir de sa correspondance », Editions Hermann

 

 

 

Vous avez réussi à recréer en une heure le personnage de Pauline Viardot lisant ou relisant ses propres lettres ou celles de ses illustres correspondants. Cette recréation de la femme et de l'épistolière est un tour de force qui montre la maîtrise de votre art, sublimé par l'émotion que vous réussissez à faire passer dans le public. Avec un atout de plus que Pauline : votre beauté.

 

Je vous ai retenue pour un prochain concert littéraire au musée Tourgueniev avec vos amis Marion Sicre et Frédéric Mage qui réalisent tous deux la synthèse harmonieuse du chant et de la musique, autre face de l'art de Pauline, à la fois rossignol et lyre.

 

Alexandre Zviguilsky

Président de l’Association des Amis d’Ivan Tourgueniev, Pauline Viardot et Maria Malibran 

 

 
 
 


 
 
       Copyright © Bibliothèque Polonaise de Paris. Tous droits réservés.