SHLP
Collections et musées
Rubrique rédactionnelle SHLP
Manifestations culturelles
Annonces diverses
Stypendia
Catalogues électroniques
Horaires d'ouverture / godziny otwarcia
Contacts
Livre d'or
Galerie photos
Liens
  Actualités  
  Archives 2017  
  Archives 2016  
  Archives 2015  
  Archives 2014  
  Archives 2013  
  Exposition Henri Hayden 1883-1970  
  Conférence Jerzy Wandalin Mniszech  
  Exposition "Luc-François GRANIER. Peintures 2009-2013"  
  Conférence du Prof. Jerzy Wyrozumski  
  Concert "De la Bastille à Waterloo"  
  70e anniversaire du soulèvement du ghetto de Varsovie  
  Conférence du Prof. Leszek KOLANKIEWICZ  
  Fête de la musique avec le Big Band de Wrocław  
  Soirée poétique Vision du visage  
  Concert "Chants patriotiques"  
  Vilna/Wilno/Vilnius et sa région dans les images photographiques de Jan Bułhak  
  Carte blanche à Beata Halska  
  1943: The Year that Poland lost the War  
  Cycle de conférences "S'il te plaît, dessine-moi la Pologne"  
  Exposition "De la Grande Pologne à Paris"  
  Les couleurs musicales de la région de Chopin  
  Soirée concasrée au Prince Joseph Poniatowski  
  Concert Inspirations  
  Exposition Karol MONDRAL (1880-1957), œuvre graphique entre Paris, Bydgoszcz et Poznań  
  Journées de la Communauté Franco-Polonaise  
  Colloque L’Insurrection de Janvier 1863 et ses conséquences en Europe  
  Concert "Nouveau dulcimer"  
  Soirée musicale en hommage à Antoine TISNÉ  
  Conférence Voyage à l’intérieur de la Terre  
  183e anniversaire de l’Insurrection du 29 Novembre 1830  
  Conférence Internationale de Musicologie  
  Concerto polonois  
  Nuit des musées à la Bibliothèque Polonaise  
  Hommage à Lutosławski  
  Soirée commémorative en l'honneur de Mgr Witold Kiedrowski  
  Soirée Józef Czapski  
  Exposition Bogdan KONOPKA : « La Bibliothèque Polonaise de Paris • 1993/2012 »  
  L'accordéon dans tous ses états  
  Concert Szymanowski et ses héritiers  
  Cycle de conférences "S'il te plaît, dessine-moi la Pologne"  
  Exposition "Toute la France est polonaise !"  
  Exposition "Présence Polonaise au Maroc"  
  Récital de piano de Katarzyna Musiał  
  Exposition "Cabinet d’un amateur. Dons d’Andrzej Niewęgłowski"  
  Soirée "Présence Polonaise au Maroc"  
  Reminder. Sound impressions  
  Conférence Poètes de France et de Pologne face à la guerre 1939-45  
  Conférence BOLESŁAW PRUS. Entre Varsovie et Paris  
  Exposition « GRACIAS A LA VIDA »  
  Récital de piano de Raoul Sosa  
  Conférence "Prosper Mérimée et la Pologne"  
  170-ème Pèlerinage des Polonais à Montmorency  
  Hommage à Wanda Landowska  
  Rencontre amicale Solidarité France Pologne  
  Journée commémorative dédiée à Tadeusz Kościuszko  
  Journées Européennes du Patrimoine à la BPP  
  Norwid : poète de Chopin et de Jean Paul II – poète de l’Europe  
  Conférence "Chindiafrique : à quoi ressemblera le monde en 2030 ?"  
  Soirée de présentation du livre « Cher et beau neveu... »  
  Colloque La Pologne face à la crise en Europe  
  Le 4e Salon Maria Szymanowska  
  Colloque international "Norwid, notre contemporain"  
  Jan Brzękowski au cœur du Paris artistique  
  Cycle de conférences "S'il te plaît, dessine-moi la Pologne"  
  Concert "Monde disparu" par l'ensemble Nesijes  
  Archives 2012  
  Archives 2011  
  2010 - L'Année Chopin  
  Archives 2010  
  Archives 2009  
  Archives 2008  
  Archives 2007  
  Archives 2006  
  Archives 2005  
  Biographies des Artistes  
 HOME > Manifestations culturelles > Archives 2013
 Carte blanche à Beata Halska
 
 
26 juin 2013 à 19h
 
 
Association des Artistes Musiciens Polonais en France 
 
Concert
 
Carte blanche à Beata Halska
 
Beata Halska – violon
Bernard Le Monnier – violon
Claudio Chaiquin – piano
 
avec la présence de Charles Chaynes
à l’occasion de la création
de l’œuvre qu’il a dédié
à Beata et Bernard Le Monnier
 
 
Au programme
 
Florent SCHMITT
Lied pour violon et piano
 
Florent SCHMITT
Sonate libre en deux parties enchainées pour violon et piano
Lent
Animé


***
Maurice RAVEL
Tzigane pour violon et piano

Charles CHAYNES
 Trois images
pour deux violons sur des poèmes japonais du 7ème siècle de HITOMARO
(création mondiale dédiée à Bernard Le Monnier et Beata Halska)


Sur le mont Watari arrêtez de voltiger dans l'air
Comment chercherai-je mon amour qui s'en est allé si loin...
Le vaisseau de la lune semble voguer parmi une forêt d'étoiles


Pablo SARASATE

Navarra pour deux violons et piano

Né à Toulouse en 1925, Charles Chaynes travaille la musique dès son plus jeune âge avec ses parents, musiciens, professeurs au Conservatoire de cette ville. Il poursuit ses études au Conservatoire National de Paris, où il obtient les prix de violon, harmonie, fugue, composition, avant de se voir décerner le premier Grand Prix de Rome en 1951.

Très marqué par les influences de Bartók et Berg, Chaynes explore dans un premier temps l’écriture instrumentale exclusivement. Mais à partir des années 1980, son œuvre se tourne résolument vers la voix qui le fascine depuis l’enfance. Souvent inspiré par les mythes antiques et les cultures non occidentales, il compose quatre opéras : Erzsebet créé à l’Opéra Garnier en 1983 dans une mise en scène de Michael Lonsdale, Noces de sang en 1986, Jocaste en 1991, puis Cécilia en 1996 créé à l’Opéra de Monte-Carlo en 2000 dans une mise en scène de Jorge Lavelli.

Mais la carrière de Charles Chaynes est tout autant celle d’un homme de radio, d’administration et de communication : entré comme producteur à la RTF en 1956, il succède en 1964 à Marius Constant en tant que directeur de France Musique, fonction qu’il occupe pendant dix ans et où il milite activement pour la généralisation du direct et l’ouverture au public. Il est ensuite nommé en 1975 à la tête du service de la Création musicale à Radio France, où, en prise directe avec la création contemporaine, il joue un rôle actif dans la vie musicale française à partir de très nombreuses commandes. Il exerce ainsi une influence importante dans le renouveau de l’opéra en France.

"Sa technique d'écriture est marquée par une profonde indépendance. La recherche des sonorités, les combinaisons des timbres toujours renouvelées, sont une constante de sa production. Il a compris le sens des recherches de son temps y apportant sa contribution avec une vive invention."

Claude Rostand, Dictionnaire de la musique contemporaine

 

"le concerto joué par Jasha Heifetz bénéficie enfin d’une interprétation récente de

Beata Halska...une part de l’attrait

de cette oeuvre tient à l’interprétation d’une sonorité juste et impeccable..."

(LE MONDE DE LA MUSIQUE )

"... Beata Halska propose une vision pétillante d’énergie, sensible et engagée

...fait preuve d'une réelle maestria"

(DIAPASON)

"...Beata Halska is absolutely superb...a brillant display of pyrotechnics and impeccable intonation...dazzling dexterity..."

(THE STRAD SELECTION)

BEATA HALSKA violoniste franco-polonaise a acquis une renommée internationale comme soliste en jouant les grands concertos de violon, sans toutefois négliger les oeuvres rarement jouées, les créations et la musique de chambre.

Son développement artistique est marqué par les célèbres pédagogues J. JANKIELEWICZ, H.SZERYNG, Y.MENUHIN, S.VEGH. Elle obtient la plus haute distinction (PREMIER PRIX) au CONSERVATOIRE NATIONAL SUPERIEUR DE MUSIQUE de PARIS dans la classe de J.FOURNIER.

Les grands festivals: Menton, Radio France, Bordeaux, Paris et Reims, les salles aussi prestigieuses que le théâtre des CHAMPS ELYSEES, l’Opéra Comique, salle Gaveau, Radio France, les grands théâtres de Brescia, Milan et Lisbonne, PHILHARMONIE de VARSOVIE, GEVANDHAUS de Leipzig, SUNTORY Hall de Tokyo. Lauréate des nombreux grands prix aux concours internationaux (NAPLES, VERCELLI, BRESCIA) elle obtient le PRIX de la FONDATION de FRANCE 1999 et fait partie des artistes soutenus par la fondation MENUHIN et la fondation PHILIP MORRIS.

Sa nombreuse discographie est en partie consacrée aux chefs d’œuvres méconnus. Après le concerto de VAUGHAN WILLIAMS enregistré avec « Les Solistes de Versailles », le CD avec l’ORCHESTRE SYMPHONIQUE de la RADIO et TELEVISION polonaise nous fait découvrir le magistral concerto du grand compositeur franco-polonais Alexandre TANSMAN et les ravissantes “Cinq pièces”. Ce compact a trouvé un écho enthousiaste dans la presse internationale: sélection revue internationale STRAD, CINQ DIAPASONS, LE MONDE de la MUSIQUE etc...

En 2014, BEATA HALSKA enregistrera un CD pour NAXOS avec l'intégrale des œuvres pour violon et piano de Florent SCHMITT avec le pianiste Claudio CHAIQUIN.

 

Bernard Le Monnier, violon solo de l'Orchestre National d'Ile de France et chef permanent de l'orchestre du Conservatoire National de Région de Versailles, mène une double carrière de chef d'orchestre et de violoniste.

Directeur de l’orchestre les Solistes de Versailles avec lequel il donne des nombreux concerts.

Il est invité par des ensembles tels que l'orchestre National d'Ile de France l'Orchestre de Baden Baden, l'Ensemble international de Paris, l'Ensemble orchestral de Haute-Normandie, l'Orchestre Caplet du Havre, les Orchestres symphoniques de RTV de Varsovie, Bialystok, Olsztyn, Kielce, Cracovie, Szczecin (Pologne), l'Orchestre de chambre de Varsovie, l'Orchestre Classica de Porto. En tant que violon solo, on le retrouve à l'Orchestre Lamoureux, l'Orchestre de Mulhouse, l'Orchestre de l'Opéra de Lyon… Parmi ses partenaires, on compte Gérard Poulet, Marielle Nordmann, Patrick Gallois, Nelson Freire, Pierre Amoyal…Il a enregistré des CD pour les firmes Denon et Olympia

 

Pianiste franco-argentin, Claudio Chaiquin est né à Buenos Aires en 1961. Il a été formé par la pianiste Dora Castro au Conservatoire « Manuel de Falla » de sa ville natale. Il devient très vite l'un des talents les plus prometteurs de sa génération : lauréat du Concours Jeunes Solistes de la Radio Nationale d’Argentine, il se produit avec orchestre au Théâtre « Coliseo » de Buenos Aires.

Remarqué par Magda Tagliaferro, il viendra en Europe sur ses conseils. A Paris il continuera sa formation sous la direction de Dominique Merlet et Marie-Claude Équoy. Il obtiendra une distinction spéciale au Concours Claude Kahn qui lui permettra de se produire en tant que soliste à la grande salle du Palais de l'Unesco en 1987. Puis en 1989, disciple et assistant d'Aquiles delle Vigne à l'École Normale de Musique de Paris « Alfred Cortot », il obtiendra le Diplôme Supérieur d'Exécution de cette école. L'année suivante, il est admis au Concours Marguerite Long de Paris.

Il obtiendra ensuite le Premier Prix (ex-aequo) du Concours International « "Vincenzo Bellini » de Caltanissetta 1991, en Sicile. En 1993, il sera brillamment diplômé à l'issue du concours général du Rotterdam Conservatorium. Il sera invité également au Palm Beach International Piano Compétition 1994. En 1995 et en 1996 il s'est produit à l'Opéra de Monte Carlo dans le cadre du Concours International World Piano Masters de Monaco. Il a également été nommé Chevalier des Arts et Lettres.

Il s'est présenté dans différentes villes du monde dont : Rome, Liège, Rotterdam, Paris, Nice, Acireale, Buenos Aires, La Plata, Mendoza. Il a joué en qualité de soliste, au Teatro Golden de Palermo, en Sicile, sous la direction de José Serebrier avec l'Orchestra Sinfonica Siciliana, avec l'Orchestre National de Lituanie sous la direction de Armando Krieger et avec l'Orquesta de San Luis, en Argentine. En 1998 il a interprété le 3ème Concerto de Beethoven sous la direction de Francisco Perales à Buñol, Valencia (Espagne). Il a récemment interprété le concerto en Ré mineur de Bach, et les Variations de Daniel-Lésur sous la direction de Bernard Calmel.

En France il s'est déjà produit en 1993 au Festival Liszt de Braux-Sainte-Cohière en Champagne. Il s’est présenté en 1999 au Palais de Congrès « Atlantia » de La Baule.

L’un de ses concerts à la Scala de San Telmo, à Buenos Aires, a été enregistré par la chaîne de télévision « Canal a », et a été retransmis à toute l’Amérique Latine.  


 
Réservation obligatoire : tél. 01 55 42 91 87

Nous accueillons le public jusqu’à 18h55


 
 
       Copyright © Bibliothèque Polonaise de Paris. Tous droits réservés.