SHLP
Collections et musées
Rubrique rédactionnelle SHLP
Manifestations culturelles
Annonces diverses
Stypendia
Catalogues électroniques
Horaires d'ouverture / godziny otwarcia
Contacts
Livre d'or
Galerie photos
Liens
  Fonctionnement  
  Historique  
  Un peu d'histoire ...  
  La création de la Bibliothèque Polonaise...  
  Première periode  
  Deuxième periode : de 1893 à 1946  
  Troisième periode : de 1946 à 1989  
  Quatrième periode : de 1989 à 2004  
  Les travaux de modernisation et de restauration de la BPP  
  Quel avenir pour la BPP ?  
  Post scriptum  
  Polska wersja tekstu  
  Communiqués et annonces  
 HOME > SHLP > Historique
 La création de la Bibliothèque Polonaise...
  ...et son existence jusqu'en 1893 

Après l’échec de l’insurrection de novembre 1830, de très nombreux patriotes quittèrent la Pologne, et une grande partie d’entre eux s’établit en France.
Face aux efforts de russification du royaume de Pologne, mais aussi de germanisation de la partie occupée par la Prusse, ces émigrés voulaient maintenir et développer une vie culturelle et une pensée politique polonaises. Ils créèrent donc en 1832 une Société littéraire qui élut   comme premier président le prince Adam Czartoryski, ancien président du Conseil du gouvernement de l’insurrection, et comme vice-président, le comte Ludwik Plater.
La Société Littéraire créa en son sein une section historique et une section statistique. La section historique devint en 1851 une société historique indépendante. Mais le 6 février 1854, elle fusionna avec la Société Littéraire pour devenir l’actuelle prestigieuse Société Historique et Littéraire Polonaise (SHLP) dont le président était le prince Adam Czartoryski et le vice-président, Adam Mickiewicz.
Les membres très éminents de cette société sont nombreux. Nous ne pouvons pas les citer tous, mais mentionnons parmi les treize membres fondateurs le général Jozef Bem, héros de la révolution hongroise de  1848, Alphonse D’Herbelot, Théodore Morawski, Ludwik Plater, le général Jan Uminski, Alexandre Walewski.
Citons aussi  quelques autres de ses membres très connus : Frédéric Chopin, Zygmunt Krasinski, Juliusz Slowacki, Joachim Lelewel, Cyprian Kamil Norwid, et les généraux Jozef Dwernicki et Henryk Dembinski.

On trouve aussi associés à la SHLP de très nombreux et prestigieux Français. Mentionnons parmi eux le marquis de la Fayette, David d’Angers, le marquis de Noailles, Charles de Montalembert, Jules Michelet, Edgar Quinet, Alfred de Vigny, George Sand, Félicité de Lamennais, Prosper Mérimée.
La BPP, intimement liée à la Société Littéraire et ensuite à la SHLP, fut créée en 1838.
Ses principaux créateurs sont le prince Adam Czartoryski, Adam Mickiewicz, le général Kniaziewicz, le poète Niemcewicz, et l’historien Karol Sienkiewicz.
Notons quand même que la première idée de créer une bibliothèque polonaise à Paris vient d’un Français, Daniel de Saint-Antoine. C’est la Société de civilisation qui lança au monde un appel condamnant la destruction des bibliothèques polonaises de Varsovie, Vilnius, Krzemieniec, et d’autres, ainsi que le transfert à Saint-Pétersbourg, par le gouvernement tsariste et Nicolas Ier, des collections scientifiques.
Cet appel s’adressait à tous les peuples civilisés, les invitant à fonder à Paris une bibliothèque de documentation sur la Pologne. La Société de civilisation demanda au grand poète polonais, Adam Mickiewicz, de rédiger cet appel.
L’importance de la Bibliothèque Polonaise peut être soulignée et bien illustrée par deux citations d’Adam Mickiewicz:

(…)L’anéantissement politique de la Pologne ne nuirait pas à sa puissance morale aussi longtemps que les Polonais arriveraient à sauvegarder un esprit de liberté...
D’où il ressort qu’en attendant la résurrection de la nation polonaise, avec le support et l’aide des peuples libres, une énorme importance de la Bibliothèque.(…)
(…)La parole la plus sage se perd. Un livre s’oublie mais une institution vivante exerce une influence durable et efficace.(…)  (Citations de 1838, année de la création de la BPP).


 
 
       Copyright © Bibliothèque Polonaise de Paris. Tous droits réservés.