SHLP
Collections et musées
Rubrique rédactionnelle SHLP
Manifestations culturelles
Annonces diverses
Stypendia
Catalogues électroniques
Horaires d'ouverture / godziny otwarcia
Contacts
Liens
  Pèlerinage à Montmorency  
  Soirée consacrée à Maria Szymanowska  
  Hommage à Zbigniew HERBERT  
  Programme du Festival International de la Diversité Culturelle organisé par l'UNESCO  
  Conférence de Florence Vychytil-Baudoux  
  Concert violon - piano  
  Teresa Czekaj  
  Hommage à Wanda Landowska  
  Invitation à l'exposition de Beata Czapska  
  Hommage à Karłowicz  
  La Nuit des musées 2009  
  Concert du 14 mai 2009 Violons de Versailles  
  Trio Franz  
  Musiques au féminin  
  Texte de M. M. Rosset dans le cadre de Dessine-moi la Pologne  
  Tadeusz Kościuszko  
  Programme de la conférence Juliusz Słowacki  
  Discours d'introduction Dessine-moi la Pologne  
  Concert-hommage à Annick Goutal  
  Conférence - concert du 21 octobre 2009  
  Concert du Trio Paczyński  
  Colloque Janusz Korczak  
  Concert Noels Polonais  
  Concert du 3 février 2010  
  La Pologne multiculturelle  
  Calendrier prévisionel  
  Concert "Le Romantisme slave et plus"  
  Archives 2009 6  
  Concert Fandango-Flamenco  
  Colloques et conférences  
 Brouillon > manifestations passées
 Trio Franz
 

  Trio Franz

 

Fondé en 2008 par Jean-Yves Branquet, Marie-Thérèse Grisenti et Marc Vitantonio, le Trio Franz rencontre un succès immédiat. Chambristes talentueux issus d’ensembles tels que le Trio Daphnis, le Quatuor Arpeggione et le Trio Paradisio, ils interprètent le répertoire classique, romantique, moderne et se consacrent aussi à la création d’œuvres contemporaines. Fin 2008, ils créeront le trio « Dialog » du compositeur iranien Alireza Maskayekhi, et commanderont une œuvre à Denis Levaillant pour une création en 2009.

Sur scène, leur sensibilité, la maîtrise de l’expression, du son, la cohésion de leur jeu, suscitent l’enthousiasme du public. Le Trio Franz a choisi un nom qui évoque Schubert, compositeur qu’ils admirent pour sa puissance et son raffinement.

 

Jean-Yves Branquet, violoniste

 

Jean-Yves Branquet est lauréat du CNSMDP dans la classe de Régis Pasquier (violon) et Roland Pidoux (musique de chambre). Il suit également l’enseignement de Véda Reynolds pendant 2 ans. Premier violon-solo de l’Orchestre Régional de Bretagne de 1993 à 1995, Jean-Yves Branquet quitte cette formation pour rejoindre Geneviève Laurenceau, Diana Ligeti, Macha Beloussova et Sylvio Simonescu au sein de l’ensemble Musique Oblique. Il fait également partie de l’ensemble Golitzine avant d’intégrer le Trio Daphnis, avec lequel il est lauréat du Concours International de Rome en 2004. Jean-Yves Branquet se produit sur les scènes nationales en France, mais aussi en Russie, Belgique, Allemagne.

Depuis 1995, il enseigne au sein du Conservatoire Jean-Philippe Rameau, Paris (6ème).

 

 

Marie-Thérèse Grisenti, violoncelliste

Dans son enfance, Marie-Thérèse Grisenti apprend le piano et le violoncelle. A 19 ans, elle remporte un premier prix au Concours International de l’UFAM et choisit de se consacrer au violoncelle, avec le soutien de son professeur Andrej Orkiz. En 1991, elle part étudier au Conservatoire Tchaïkovsky de Moscou avec Igor Gavrich qui l’avait remarquée. De retour à Paris en 1995, elle se consacre à la musique de chambre et collabore avec le maestro Sergiu Celibidache lors de ses master class.

Elle se perfectionne auprès de Michaël Hell, soliste de l’Orchestre Philharmonique de Münich. Son intérêt pour la diversité des écoles la conduit également à suivre les cours de Luis Claret, Valentin Feïgin, Daniel Shafran et Janos Starker.

Eclectique, Marie-Thérèse Grisenti choisit et interprète les musiques pour les œuvres de R.W. Fassbinder au théâtre, crée de nombreuses œuvres de musique contemporaine, participe au tournage du film « Le jardin de Celibidache » et traduit les master class de Vladimir Perlin et Yuri Bashmet à Paris. Depuis 1997, elle enseigne le violoncelle au Conservatoire de Cachan. Marie-Thérèse Grisenti a rejoint le Quatuor Arpeggione pour deux années de tournées en France, Allemagne, Angleterre et Russie. Elle forme depuis 2001 un duo avec le pianiste Marc Vitantonio.

 

Marc Vitantonio, pianiste


Marc Vitantonio débute ses études musicales au CNR de Nice. Elève de Catherine Collard, il entre à l’age de 16 ans au CNSMDP, où il sera l’élève de Théodore Paraskivesco et de Bruno Rigutto. Il remporte en 1993 un premier prix de piano et de musique de chambre, et entre en Cycle de Perfectionnement de musique de chambre dans la classe de Roland Pidoux. En 1995, Marc Vitantonio est reçu dans la classe de préparation aux concours internationaux de Jean-Claude Pennetier à Paris. Il se perfectionne également auprès de Jan Panenka à l’Académie de Musique de Prague. Il est lauréat du Concours International de Piano de Senigallia (Italie) en 1996 et prix spécial du Concours International de Musique de Chambre de Paris en 1997. Membre du Trio Paradisio de 1990 à 1996, il joue également aux côtés de Bruno Rigutto, Renaud Capuçon, des Quatuor Arpeggione et Leos, et est régulièrement invité à se produire en soliste avec des orchestres tels l’Orchestre Régional PACA, l’Orchestre Symphonique des Jeunes d’Ile de France, l’Orchestre Löwengüth. Marc Vitantonio enseigne au Conservatoire de Cachan.


 
 
       Copyright © Bibliothèque Polonaise de Paris. Tous droits réservés.